Emmaüs Ethiloc - Nouveau Chantier d'Insertion

La Communauté Emmaüs de Scherwiller a créé, depuis le 1er janvier 2020, un deuxième chantier d’insertion « Ethiloc », dont l’objet est la gestion des prestations de locations.

L’ancienne gare de Scherwiller, acquise par la Communauté Emmaüs en 2017, devra être réhabilitée entièrement pour recevoir cette nouvelle affectation d’ici le mois de juin 2021. L’investissement pour la réhabilitation est estimé à 720 000 €.

Si vous le souhaitez, vous pouvez apporter votre soutien à ce projet.

L’association communauté Emmaüs de Scherwiller, fondée en 1987, exerce son activité économique sur son site de Scherwiller, avec des  compagnons hébergés sur place.

Elle a crée en 2009, le chantier d’insertion « Etikette » dont l’activité est centrée sur le textile de récupération avec 14 ETP en insertion.

Proposant de longue date un service de location de mobilier et de livraison, la communauté a étoffé ses prestations en créant en 2016 une plate-forme de location et lavage de gobelets plastiques réutilisables et de vaisselle, ainsi que des toilettes sèches.

L’accroissement de cette activité, et sa professionnalisation ont conduit l’association à proposer un deuxième chantier d’insertion « Ethiloc » dont l’objet sera la gestion des prestations de location.

Le CDIAE a validé ce projet de création, pour un démarrage au 1er janvier 2020 avec un effectif de 6 ETP en insertion, un encadrant technique et un assistant socio professionnel.

Le projet, tout en élargissant l’offre de location pour satisfaire les demandeurs (fêtes de famille, associations, entreprises, marchés de Noël, festivals, club sportif, …) est de sortir des murs de la communauté pour intégrer l’ancienne gare de Scherwiller, située à proximité immédiate de la communauté qui l’a acquise en 2017. Ce bâtiment, chargé d’histoire de la SNCF, devra être réhabilité entièrement pour recevoir cette nouvelle affectation.

Partant d’une page blanche, cette installation se veut innovante par son activité, mais aussi pour son impact énergétique qui se voudra minimal (Bâtiment basse consommation, matériaux isolants bio sourcés, production d’énergie électrique photovoltaïque pour les véhicules et auto consommation).

C’est pour cet investissement que l’association est en recherche de financements, publics et privés.